Jeux sans frontières | JSfnet.fr

Tout sur l'émission "Jeux sans frontières"

.

1991 : les audiences de « Jeux sans frontières » en France

15 août 2009 • Catégorie(s) : Story : les grandes dates

En 1991, les téléspectateurs découvrent la nouvelle partenaire de Georges Beller à  »Jeux sans frontières » : Daniela Lumbroso. Combien étions-nous chaque semaine à suivre l’émission ? Le succès était-il au rendez-vous ? Face à quels programmes le jeu se trouvait-il en concurrence ? Enquête et décryptage.

Les audiences en nombre de téléspectateurs (histogrammes bleus) et en part d’audience (carrés turquoise) :

Les audiences de "Jeux sans frontières" 1991

Lecture : Le 3 juillet 1991, « Jeux sans frontières » a été suivi par près de 6 millions de téléspectateurs, soit 28 % du public devant la télévision à ce moment-là.

Voir la page consacrée à l’édition 1991

Plus qu’un succès, un triomphe !

Les audiences enregistrées par le tandem Georges Beller / Daniela Lumbroso dépassent toutes les espérances de la chaîne. En moyenne, ce sont plus de 6 millions de curieux qui assistent à leur périple à travers l’Europe. A six reprises sur 11 numéros, l’émission décroche la première place des audiences de la soirée (émissions 3 à 6, 8 et 9).

A titre de comparaison, les derniers « Intervilles » de l’ère Guy Lux (coprésentés cette année-là par Denise Fabre et Evelyne Leclercq) ne sont pas loin. La moyenne atteint péniblement les 6,3 millions de téléspectateurs (contre 6,8 en 1990) pour une part de marché de près de 39 % (contre 42 % l’année précédente). « Intervilles » subit de plein fouet la contre-programmation d’un autre jeu à succès : « Fort Boyard », qui réunit un peu moins de 30 % du public du vendredi soir, soit près de 5,6 millions d’inconditionnels.

Une concurrence à la peine

« Jeux sans frontières » 1991 parvient à démarrer dans la moyenne haute des scores atteints l’été précédent malgré la concurrence du dernier rendez-vous de « Sacrée soirée » de la saison, rebaptisé pour l’occasion « Sacrées vacances » (7,5 millions, 38 %). Une fiction intitulée « Mamie by night » et interprétée par Odette Laure réalise un excellent résultat (7,5 millions, 40 %) mais dès la semaine suivante, Georges Beller et Daniela Lumbroso s’emparent du leadership face à une émission spéciale « Holiday on ice » (5,5 millions, 29 %).

L’émission ne prend véritablement son envol qu’avec la concurrence frontale des rediffusions de la série de 1988 « Marie Pervenche » avec Danièle Evenou dans le rôle-titre, qui font chuter l’audience de TF1 pendant trois semaines consécutives jusqu’à 3,5 millions de téléspectateurs, soit moins de 17 % du public. Le 14 août, TF1 retrouve des couleurs grâce à la retransmission du match amical de football France / Pologne (44 % du public, soit 7,5 millions) qui pénalise sévèrement les « Jeux sans frontières » pourtant enregistrés en France, à Montpellier. Dès le retour de fictions, Georges Beller et Daniela Lumbroso retrouvent le leadership.

Les faibles scores de fin de saison sont imputables au retour de « Sacrée soirée » sur TF1. Le divertissement présenté par Jean-Pierre Foucault retrouve son lot de 7 à 8 millions de fidèles, ce qui représente une part d’audience supérieure à 40 %.

Cette année, FR3, avec ses fictions et téléfilms, ne parvient jamais à concurrencer Antenne 2 et rassemble au grand maximum 22 % du public. La Cinq et M6 plafonnent sous les 10 % avec des téléfilms américains.

Tacite reconduction

Fort de scores aussi élevés, le duo rempilera sur neige et sur glace pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. Avant de revenir l’été suivant. Mais il y a fort à parier que cette fois-ci, TF1 ne laissera pas la voie libre aux deux animateurs…

Auteur : Sébastien DIAS.
Source : Médiamétrie – tous droits réservés.
Précision des audiences : +/- 200.000 téléspectateurs

Tags : ,

Story : les grandes dates > les derniers articles

Laisser un Commentaire

Current ye@r *